Une donnée incontournable : le niveau de porosité

Il est probable que vous entreteniez presque au quotidien vos cheveux, afin qu'ils soient abondants, souples et éclatants de vigueur.

Pourtant, au fil du temps, vous constatez peut-être que malgré tous vos efforts, les résultats ne sont pas à la hauteur. Vos cheveux ne poussent pas comme vous le voudriez et surtout, vous n'arrivez pas à les coiffer comme vous le voulez.

Il y a peut-être une donnée que vous n'avez pas prise en compte et qui est la porosité de la fibre capillaire, c'est-à-dire savoir si celle-ci comporte ou non des petites ouvertures qui permettent de l’hydrater ou, au contraire, de ne pas laisser s'échapper l'eau nécessaire à la vie des cheveux.

Mieux comprendre la notion de porosité des fibres capillaires

À travers ce mot est exprimé la faculté qu'ont les cheveux à accepter puis à garder l’eau nécessaire pour leur bonne santé.

D'une manière générale, l'ensemble de la chevelure de toutes les personnes présentes sur cette planète est normalement perméable, c'est-à-dire que l’eau peut pénétrer profondément dans la fibre capillaire.

Ceci étant, cette faculté n'est pas la même suivant les individus. Une femme peut avoir des cheveux très absorbants tandis qu'une autre peut avoir des fibres capillaires qui ne laissent entrer qu'une toute petite quantité d'eau.

Un cheveu qu'on appelle poreux est donc capable d'absorber beaucoup d'eau, mais, malheureusement, dans l'impossibilité de la garder tout au long de la journée.

Si nous prenons une image pour mieux comprendre, c'est l'éponge qui vient tout de suite à l'esprit. Si vous la disposez sous un robinet, l'eau va pénétrer profondément à l'intérieur. Elle est donc pleine de liquide. Mais si ensuite, vous la placez au grand soleil ou dans un four, l'eau va partir à cause du principe d'évaporation. L'éponge sera rapidement sèche.

C'est ce principe qui est à l'œuvre dans une chevelure poreuse.

Par contre, des cheveux qui sont considérés comme peu poreux auront beaucoup de difficultés à laisser entrer l’eau ou des soins hydratants.

Les spécialistes considèrent qu'avoir une porosité moyenne des cheveux est la meilleure des situations possibles.

Partons au coeur de la fibre capillaire poreuse

Quand on regarde un cheveu, celui-ci paraît assez simple dans sa construction. On imagine souvent une sorte de tube plus ou moins rempli. Or, la réalité est bien différente.

En particulier, on distingue une couche protectrice qu'on nomme cuticule et qui repose sur un assemblage de toutes petites écailles. C'est un peu comme une armure de chevalier ! Cette cuticule sert à protéger la fibre du cheveux contre les agressions de l'extérieur.

D'une certaine manière, on pourrait dire que ces écailles ressemblent aux tuiles ou aux ardoises d'un toit. Elles se chevauchent et sont capable de résister aux agressions extérieures mais sans jamais interdire une respiration et une hydratation correctes.

Malheureusement, la vie de ces écailles évolue dans le temps et il arrive qu'elles se détachent ou se fragmentent. À ce moment-là, on comprend que le cœur du cheveu n'est plus protégé : le cheveu est devenu poreux.

A contrario, sur des cheveux très peu poreux, on constate que les écailles sont extrêmement proches les unes des autres : cela empêche les soins de pénétrer au cœur de la fibre et d’hydrater en profondeur la chevelure.

L'origine de la porosité

On ne peut rien faire contre le vieillissement naturel du cheveu. Au fil du temps, l'ensemble des cuticules se dégrade de plus en plus. Les gênes que nous transmettent nos parents peuvent aussi jouer un rôle dans la qualité de notre chevelure. Comme pour nos corps, les cheveux ne sont pas équivalents d'un individu à l'autre.

Les différentes expériences montrent qu'en général, les personnes qui ont des cheveux crépus présentent moins de porosité que les autres types de cheveux.

De plus, il est important de savoir qu'un cheveux peut devenir poreux si on le traite trop souvent ou qu'il subit des agressions comme des décolorations ou des défrisages.

Ces traitements peuvent provoquer une sorte de traumatisme des cuticules. Il est donc important d’y faire bien attention.

De même, nous vous déconseillons d'utiliser trop souvent des shampoings contenant des sulfates ou de faire sécher vos cheveux à très haute température.

Comment déterminer la qualité de mes cheveux ?

C'est assez facile. Il suffit d'observer comment ceux-ci réagissent suite à un lavage ou simplement, à un mouillage. Par exemple, s'ils sont très vite secs après un shampoing ou encore, s’ils ont une difficulté à rester souples ou même si quelques gouttes d'eau les inondent littéralement, c'est alors qu'ils sont poreux.

Par contre, s'ils demandent beaucoup de temps pour sécher, si lorsque vous les traitez vous avez l'impression que les soins nourrissants ne rentrent pas au cœur de la fibre ou encore, s'il faut mettre beaucoup d'eau sur votre tête pour qu'ils soient vraiment mouillés, c'est alors qu'ils peuvent être considérés comme peu poreux

Si tous ces concepts vous semblent difficiles, nous allons vous proposer un test très simple à faire : le test du verre d’eau.

Quand vous sécherez votre chevelure à l'air libre uniquement, prenez les cheveux qui sont restés sur votre peigne ou votre brosse ou encore, directement sur votre cuir chevelu. Il faut impérativement n'avoir utilisé aucun soin traitant pour rendre ce test valide. Vous mettez votre cheveu dans un récipient contenant de l'eau tiède et vous attendez entre 3 et 5 minutes.

Regardez le résultat.

Votre cheveu flotte t-il sur l'eau ?  Vos cheveux sont peu poreux

Votre cheveu est-il, au contraire, tombé au fond du récipient ?  Vos cheveux sont alors poreux.

Par contre, si votre cheveu flotte tranquillement en étant à moitié immergé, vos cheveux sont moyennement poreux.     

                                                                                                                                              

Expérience très simple, non ?

Comment puis-je profiter de soins hydratants et nourrissants si mes cheveux sont poreux ou pas ?

Vous avez compris, maintenant, qu'il est essentiel de savoir quel est l'état et la qualité de vos cheveux. En effet, la porosité détermine grandement le type de soins que l'on peut leur apporter. Si vous ne le savez pas, vous risquez d'utiliser des soins inadaptés ou de constater, au fil du temps, que ceux-ci ne produisent aucun effet bénéfique.

Nous vous conseillons donc de bien connaître l'état de porosité de vos cheveux avant de continuer à les traiter.

Vos cheveux sont poreux ? Découvrez alors la manière de les soigner au mieux !

Il faut pour cela que vous utilisiez des soins hydratants et nourrissants plutôt acides, c'est-à-dire avec un pH inférieur à 7.

Ces produits permettent à la cuticule de se refermer plus naturellement.

Comme vous le savez, la kératine est un composant essentiel de la fibre capillaire et qui est constituée de protéines. Cela signifie qu'il faut que vous en donniez suffisamment à votre corps pour qu'il puisse les transférer vers vos cheveux.

De plus, privilégiez l'utilisation de crèmes ou d'huiles grasses afin de permettre à la fibre capillaire d'être protégée par une barrière qui évitera, de plus, la déshydratation.

Nous aimons bien conseiller des huiles végétales lourdes comme celles de coco ou de ricin ou bien, d’utiliser directement des beurres de soin.

N'oubliez jamais de finir votre traitement par un rinçage à l'eau froide uniquement ou, au vinaigre de cidre, connu pour redonner de la brillance et de la vigueur aux cheveux.

Il est particulièrement recommandé d'utiliser un shampoing quotidien de qualité : le shampoing barre à l'hibiscus est le partenaire idéal. Comme soin nourrissant, le masque capillaire coco et spiruline donne de très bons résultats. Si, de plus vous utilisez un leave-in, associez le lait capillaire à l'hibiscus et le baume gourmand, le résultat sera vraiment incroyable !

Comment aider des cheveux qui sont peu poreux ?

Dans ce cas, il faut utiliser des soins capillaires qui sont basiques c'est-à-dire dont le pH est cette fois-ci supérieur à 7.

En général, il ne faut pas hésiter à utiliser de la chaleur pour faciliter l'absorption par la fibre capillaire des produits nourrissants. Un bonnet chauffant ou un casque chaud vont permettre aux écailles des cuticules de s'ouvrir délicatement.

Par contre, vos cheveux n'ont pas besoin de protéines complémentaires ni de soins trop gras.

Ceux-ci risquent de littéralement étouffer la chevelure qui ne pourra plus, alors, respirer correctement. Nous vous conseillons d'utiliser plutôt des leave-in très légers et hydratants : ils vont permettre de redonner de la vigueur à chaque boucle.

Notre conseil est d'utiliser, dans le cas des cheveux qui présentent une faible porosité, le shampoing Perfect clean LSL. Comme soin profond, essayez la crème d'hibiscus associée au port d’un bonnet.

Pour finir, le leave-in qui produit des résultats remarquables et que nous conseillons pour l’avoir souvent utilisé, est le lait capillaire Protect My Hair : c’est un soin de haute qualité !

Vos retours et suggestions d'articles sont les bienvenues, n'hésitez surtout pas à nous laisser un commentaire dans la rubrique avis ci-dessous.

Articles Récents

Conseils pratiques

Découvrez les meilleurs conseils pour avoir une chevelure vraiment éclatante, et que les autres envieront !

En savoir plus

Laissez un commentaire